Centre pour la prévention des crimes contre l'humanité

Accueil / Nouvelles / Projection de "Parfois en avril" à Kigali

Projection de "Parfois en avril" à Kigali

Le film de Raoul Peck sur le génocide devant 5 000 personnes, février 2005.

"Parfois en avril" (Sometimes in April), un film de fiction sur le génocide au Rwanda en 1994, a été projeté pour la première fois, devant quelque 5.000 personnes triées sur le volet samedi soir à Kigali, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le film, sélectionné pour le Festival de Berlin, a été projeté sur un écran géant gonflable au stade Amahoro en présence du réalisateur haïtien Raoul Peck, de trois des principaux acteurs et du président rwandais Paul Kagame.

"J’avais promis que les Rwandais seraient les premiers à voir ’Parfois en avril’. Aujourd’hui, je suis fier de tenir cette promesse", a déclaré Raoul Peck samedi soir, juste avant la projection.

"Parfois en avril" est le premier film à gros budget sur le génocide au Rwanda, qui a fait en trois mois en 1994 environ 800.000 morts parmi la minorité tutsie et les Hutus modérés, selon l’Onu.

Une deuxième projection doit avoir lieu dimanche soir au même endroit, destinée cette fois-ci aux milliers de figurants rwandais qui ont joué dans le film, a-t-on appris auprès de l’équipe de M. Peck.

Depuis début 2004, trois films de fiction sur le génocide ("Parfois en avril", "Hôtel Rwanda" et "Shooting Dogs") ont été tournés et un quatrième, une adaptation du roman du Canadien Gil Courtemanche, "Un Dimanche à la piscine à Kigali", sera tourné courant 2005.

Auparavant le seul film de fiction réalisé sur le sujet était "100 jours", un film à petit budget du réalisateur britannique Nick Hughes.

© Copyright Le Figaro
Source : http://www.africultures.com/php/index.php?nav=murmure&no=2052#sthash.OHIuybCF.dpuf